L'Université du Temps Libre
Maison de la Vie Associative de Villeneuve-sur-Lot

Détails de la conférence

"Montaigne et les guerres de religion"
par Jean-Luc AUBARBIER, auteur, historien
organisée le 03/12/2019 à 14h30

MONTAIGNE et les Guerres de Religion
Rien n'est plus moderne que Montaigne. Ce gentilhomme périgourdin, né en 1533, mort en 1592, nous a laissé une image erronée, celle d'un philosophe fuyant le monde, enfermé dans sa tour d'ivoire, cette "librairie" où il écrivit les "Essais".

En fait Montaigne est un philosophe en perpétuel mouvement. Il est soldat, diplomate, maire de Bordeaux, voyage en Italie ou à Paris, toujours au service de la paix. Il pousse Henri de Navarre vers le trône mais à condition qu'il retourne à la foi catholique, condition pour la paix. A l'image de son maître et ami Etienne de La Boétie, il est catholique, reproche aux protestants d'avoir semé la pagaille en Europe, mais il use des arguments de ces mêmes protestants pour dénoncer les superstitions des catholiques et leur prétention à détenir la vérité.

Pour Montaigne, nul ne peut connaitre la vérité, car tout bouge, tout change. L'homme ne peut connaître qu'une vérité relative. Il affirme « il peut m'arriver de me contredire, mais je ne contredis pas la vérité ». Il commence à écrire un peu avant la Saint-Barthélemy (1572) et cet épisode va scander son récit.

Il invente un nouveau genre littéraire, l'essai, c'est-à-dire qu'il va s'essayer à toute chose, comme on essaie un habit. Sa méthode révolutionnaire est le sommet de l'humanisme et combat toute pensée dogmatique.

Il crée véritablement la pensée individuelle qui fleurira aux Lumières du XVIII° siècle. Son oeuvre philosophique indémodable est un hymne à la vie et à la tolérance.